Transcription par A. Goethals

 

Contrat de mariage de Jehan Amand et de Jeanne Dessuslemoustier

Le 9 août 1564.

 

(Archives de l’Etat à Mons, microfilm MH 24)


[1]

Ceste l(ett)re est escript de

Jehan Mainsent                                                     9 août 1564

Dieu ay l'âme.

                                               Le mecredy ixe jour d'aoust xvC Lxiiij fu conclu

      1901                                et acordé l'alian(ce) et traitié de m(ari)age de Jehan Amand / filz

                                               Jacques & Janette Dessuslemoustier fille Michiel, Sur

                                               les devises et promesses faictes cy-enss(uivan)t  /

 

      Jean Amand                                                     Prem(ie)rs

         et de

   Jeannette                            Delapart dud(it) Jacques Amand / fu donnét à cognoistre

    Dessus-le-Moustier            que par advis condist de père et de mère / de luy et

                                               Jehenne le Brun sa fem(m)e / par l'accord et consentement

                                               de leurs parens et com(m)uns amis / A esté donnét et

                                               ordonnét aud(it) Jehan Amand, son second filz / et qu'il

                                               prometz entretenir / pour sa parchon / Les parties

                                               héritières q(ui) s'ensS(uiven)t / Sicom(m)e toutte la terre et Srie

                                               haulte, moyenne et basse / de Nouvelles [1]/ en tous ses

                                               comprendemens / tenue en fief ample de la terre

                                               paerie, terre, justice et Srie d'Avesnes / acquise

                                               par led(it) Jacques Amand / à Anthone de Lestes

                                               sans riens réserver ne hors mettre /.

 

                                               Item trois pièces d'éritages de mainferme / gisans

                                               aud(it) Nouvelles / acquises par led(it) Jacques Amand

                                               à Jacques Guillot /

 

                                               Item ung aultre fief ample / tenu de la terre

                                               et Srie de Harveng [2], secomprendant en une pièce de

                                               sept à huyct bonñ(ie)rs de t(er)res labourables / et ung

                                               prechon [3] endesoubz / joindans ensamble / com(m)e la

                                               pièce se contiens / teñ(ant) au jardin de Bugnies [4] & tièrce

                                               Jehan de Nalines, censsier delad(ite) censse / Rendans

                                               l'an noefz muydz trois rasières bléd à vj d. piès la

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

[2]

                                               Rasière de la prisie es mesure / et livré en la ville

                                               de Mons / et une rasière de fèbves /

 

                                               Item trois muydz de bléd de rente héritière sans rachat

                                               assig(née)s et deue ch(ac)uñ an / sur pluis(ieu)rs pièces et parties

                                               d'éritages du mainferme / gisans en terroir de Trivières [5]

                                               et làenthours, ap(erteñ)ant à Loys de Sivry, Sr de Dyon [6] /

                                               veñ(ant) ausd(it) Jacq(ues) Amand et sa fem(m)e en vertu de

                                               condition faicte par feu Jehan Amand

 

                                               Item Lxxv £ t(ournoi)s de rente au rachat de denier xvj /

                                               deue ch(ac)uñ an sur toutte la domaine du Roy ñ(ot)re

                                               S(ir)e en son pays de Haynñ(aut) / procédant des deñ(ier)s

                                               délivretz par forme de prest / en l'an xvC Lj

                                               à l'empereur ñ(ot)re S(ir)e / Que pour d'icelles

                                               Lxxv £ l'an / en joyr par led(it) Jehan Amand

                                               en esseñ(ce) de mainferme /.

 

                                               It(em) deux cens livres tourñ(ois) de rente / au rachat de

                                               deñ(ie)r seize / terme en francq alloet [7] / assize et deue

                                               ch(ac)uñ an sur toutte la terre et Srie de Ramegnies [8] /

                                               en ce pays de Haynñ(aut) / eschéant aux iijes jours

                                               de jullet et janvier par moitié /

 

                                               Pour d'icelles parties en joyr par led(it) Jehan

                                               Amand / a faict q(ue) la loy de ce pays luy en

                                               ordonnera la faculté

 

                                               Prom(m)ist led(it) Jacques Amand, en avanchement dud(it)

                                               mariage / donner aud(it) Jehan Amand son filz

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

[3]

                                               la som(m)e de trois milz livres ts pour une fois payée en

                                               monneye coursable en Haynñ(aut) incontinent led(it)

                                               mariage solemnisét et consomét / Aussy Iceluy

                                               acoustrer pour le jour et solemnité desd(ites) nopces

                                               selon son estat et à la discrétion de luy [… ?]

                                               Jacques Amand et sad(ite) fem(m)e / Item payer

                                               la moitié de la despeñ(se) du bancquet desd(ites)

                                               nopces contre led(it) Michiel qui doibt payer

                                               l'autre / Avecq livrer led(it) Jehan Amand en

                                               ce p(rése)ñt mariage sans quelqz debte debvoir /

                                               Et sy aucunes estoient deues / promist led(it)

                                               Jacques l'en acquiter et deschergier / et ausurplus

                                               no(u)rir et alimenter lesd(its) deux conjoinctz futurs /

                                               l'espace de deux ans / ou pour ch(ac)uñ an payer

                                               aus(dits) conjointz la som(m)e de trois cens livres ts

 

                                               Acordé par ensamble / de par led(it) Jehan

                                               Amand faire assenne [9] à lad(ite) Jehenne

                                               Dessuslemoustier / dela som(m)e de trois cens

                                               livres ts par an / à prendre sur les deñ(ie)rs

                                               des portz de mar(ia)ge / tant dud(it) Jehan

                                               Amand / q(ue) lad(ite) Jehenne Dessuslemoustier

                                               Et ce endedens trois ans / Pour par elle

                                               en joyr à tiltre de doaire et assenne le

                                               cours de sa vie seullement / à tout hoir ou

                                               sans hoirs / et fuist qu'elle ren(oñ)che aux

                                               meubles et debtes ou non / Lesqueles

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

[4]

                                               iijC £ se debvant acquérir en rente héritière

                                               ou pension où la vie delad(ite) Jehenne

                                               Dessuslemoustier sera denom(m)ée

 

                                               It(em), delapart dud(it) Michiel / a esté promis

                                               d'asseurer lad(ite) Jehenne Dessuslemoustier,

                                               sa fille, de la som(m)e de iiijC £ ts de rente /

                                               en héritages, rentes à semblable valeur /

                                               sur tous ses biens immeubles / et ce par

                                               advis de père et de mère

 

                                               Item, en avanchement dud(it) mariage,

                                               doner à sad(ite) fille / prestement Iceluy c(on)som(m)ét

                                               la som(m)e de xxiiijC £ ts / aussy le livrer

                                               sans debte / et l'acoustrer bien et

                                               honestement pour la solemnité des nopces /

                                               avecq ce payer la moitié du bancquet /

                                               et norir lesd(its) conjointz futurs le terme

                                               de deux ans / ou pour ch(ac)uñ d'iceulx payer

                                               la som(m)e de iijC £ ts /

 

                                               D(ernière)ment à mambourgs [10] du p(rése)ñt mariage

                                               Charles Dessuslemoustier et Ph(i)l(ipp)es Franeau

                                               Promisrent lesd(its) Jacques Amand / et Michiel

                                               Dessuslemoustier respectivement / faire aller

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

[5]

 

                         [     avant au p(rése)ñt mariage les….   ]  La partie qui apparaît au haut de  l'image prise du microfilm appartient

                         [     …                                                       ]  en fait à la cinquième et dernière page du contrat de mariage.

                         [     …                                                       ]  Celle-ci sera donc transcrite à la page appropriée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

[1e feuille intercalée]

 

      Jacques Amand en avanchement du mariage de Jehan Amand

      son filz second, luy délivera en argent comptant iceluy [cõ(n)som(m)ét ?]

      la som(m)e de deux mil quattre cens livres tournois

 

      Et sy l'acousteras honnestement pour le jour et solempnité de

      ses nopches selon son estat

 

      et de son bien héritier ledy Jehan Amand l'advis dudy Jacques

      Amand et Jehenne le Brun, ses père et mère, et de leur parens et leur

      amis  Avecq tout la part de la terre, justice et Srie de Nouvelles [1]

      possesser par ledy Jacques Amand en fief amples, tenue de la terre et

      parie d'Avesnes, par luy acquyse de Anthonne de Lestet

 

      Ite(m), d'un autre fief ample tenu de la terre et Srie Harvens [2]

      secomprenant en une piès de terre & c(on)teñ(ant) de vij à viij

      bonniers de terre labourables et ung préson [3], remys à labeur,

      teñ(ant) au Jardien de Beugnies [4], dont l'on rend ch(ac)uñ an neuf

      muys troix rasières de blé fourment à vj d. piès de la prisie

      et mesure livré en la ville de Mons la rasière et une rasière de

      fèbves veñ(ant) aud(it) Jacques par acquest par luy fait à feu Anthoine de

      Landas [11].

 

      Ite(m) troix muys de blé de rente héritière sans rachat assignée et

      deue sur pluiseurs héritaiges de la vefve feu Jacques de Sivry, Sr

      de Dyon [6], gisans à Trivières et làenthours livré à Mons veñ(ant) aud(it)

      Jacques Amand et sa fem(m)e en vertu de condition faitte à leurs

      proffis par feu Jehan Amand leur oncle

 

      et de soyxante quinze livres tourñ(ois) de rente héritière au rachat

      du denier xvj … d(enie)rs epothecq(ués) sur tout le domaine du Roy, en

      Haynñ(aut), par pour par led(it) Jehan Amand après le tréspas de sesd(its)

      père et mère en possesser en forme de mainferme

 

      et se luy doueraige led(it) Jacques Amand qu'ille avoit délaissée

      par sondit advies, pour filz ou fille, ung ou pluisieur, …….. les

      deulx cens livres tournoit de rente au rachat du d(enie)r

      xvj d. le d(enie)r epotecq(ué) sur tout les terre et Srie Ramegnies tenu…

                en francq alluet [3] acquyses par led(it) Jacques / de Jacques

      ///     [Bulté ?] pour en possesser après le tréspas de sesdys père

                et mère

 

                baillier le xvije mars 1562

                rendu le xixe mars

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

[6]

[2e feuille intercalée]

                                               Extract ex L[ib]ris … ……… R…….

                                               [Peter Sprenger ?] en date vultime July 1564

 

      …. matrimonibus  nunc dispensatur q(uo)d omnibus so…………..

      ……jurant... contractis cum pbre ………………………………………

      ………. dispensat…. etiam c.. omnibus re… que sponsalia … tantum

      contraxerunt / cum aliqui permi[sius ?] dispensatione quaranture an

      nove……. altr… Nouvely / q(uo)d ………………………………….

      dispensationem obtinierunt

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

[7]

                avant au p(rése)ñs mariage lesd(its) [Jehan Amand]

                et Jehenne Dessuslemoustier / sy […… notre]

                mère Ste égl(is)e se y consentira / Sur [foy de …]

                carolus d'or de p(ein)e / pour ap[pertenir à justice]

                voeillant procéder avant

 

                Obligié p(ar) lesd(its) Jacques Amand fils [et Michel]

                Dessuslemoustier / l'un vers l'autre / et …

                mambourgs [10] / eux meismes et leurs …

                sur xL ß  de paine / in f(orm)a / p(rése)ñs com(m)e hom(m)es

                de fief / Simon Dessuslemoustier / Lancelot

                Amand / et Estievene Mainsent

 

                Par devise expresse / le tout debvera demorer

                des biens meubles au dernier vivant /.


Notes :

L’exemplaire de ce contact de mariage contient deux feuilles intercalées. L'une portant la date du 17 mars 1562 qui en est le projet, l'autre la date du 31 juillet 1564 qui est sans doute une attestation de mariage par devant l'église avec mention des dispenses obtenues.

 

[1]    "Nouvelles" : 7022 Nouvelles, entité de Mons, Hainaut.

[2]    "Harveng" : 7022 Harveng, entité de Mons, Hainaut.

[3]    "Préchon" / "préson" : petit pré. Il est précisé plus loin qu'il sera transformé en terre labourable.

[4]    "jardin de Bugnies" / "jardien de Beugnies" : 7040 Bougnies, entité de Quévy, Hainaut,  ou  59216 Beugnies, arr. Avesnes-sur-Helpe, Nord.

      Peut-être s'agit-il tout simplement d'une terre appartenant à un membre de la famille de Beugnies.

[5]    "Trivières" : 7100 Trivières, entité de La Louvière, Hainaut.

[6]    "Loys de Sivry, Sr de Dyon" : Louis de Sivry, seigneur de Dylon ou Hyon, fut premier échevin de la ville de Mons en 1559 (cf. de Boussu).

[7]    "Francq alloet" / "francq alluet" : franc alleud. Une terre pour laquelle l'hommage n'est redevable qu'au souverain.

[8]    "Ramegnies" : 7971 Ramegnies, entité de Beloeil, Hainaut.

[9]    "Doaire et assenne" / "doueraige" : douaire et assène, capital pension et assurance constituées pour permettre à l'épouse de survivre économiquement après le décès de son mari.

[10]  "Mambourg" : administrateur de biens commis à une personne ne jouissant pas de la capacité juridique (femme, enfants mineurs, etc.).

[11]  "Anthoine de Landas" : il s'agit probablement de l'époux de Françoise, bâtarde de Croÿ, décédé en 1561.

[12]  "Jacques de Sivry, Sr de Dyon" : sans doute le père de Louis de Sivry cité plus haut mais aussi d'un autre Jacques de Sivry, chevalier, sgr de Walhain, qui fut premier échevin de Mons en 1562, 1566, 1572, 1584 et prévôt en 1601.