Transcription par A. Goethals

 

Contrat de mariage de Henri Dessuslemoustier et de Marie Ghodemart

du 24 septembre 1583.

(Archives de l’Etat à Mons, microfilm MH 24 "séparés")


                                                               Copie

      1906

                               Nous Charles de Braine, Jehan Neusne et

                               Gilles Le Roy / hommes de fiefz / de la comté de Hayñn(aut)

Henri Dessusle-    et court de Mons / Scavoir faisons à tous que / pardevant

            Moustier     nous que pour ce y fusmes spécialement requis et

                et de       appelléz / Comparurent en leurs personnes, Michiel

Marie Ghodemart   Dessulesmoustier, seigneur de Noirchin, acompagné de

                               Henry, son filz, quy demoré luy estoit de feue damoiselle

                               Anne Fourneau quy fut son espeuze, demorans aud(it) Mons;

                               acompagnéz de Jehan Amand, Sr de Nouvelles, et Gilles

                               Vinchant, ses beaufilz / Ph(i)l(ipp)e Franeau, seigñr de Hyon,

                               prévost dud(it) Mons / Jacques de la Croix, Seigneur de la

                               Motte et me Thiery d'Offegnies, Seigneur de Calenelle,

                               ses nepveux d'unepart / et damoiselles Isabeau et

                               Elaine Le Brun, soeurs, veufves de feux me Nicolle

                               Ghodemart et Charles d'Offegnies, demorantes aud(it)

                               Mons, accompagnées de Marie Ghodemart, leur fille

                               et niepce / Aussy d'Anthoine Le Brun, conseillier

                               ordinaire de Sa Ma aud(it) Mons, leur oncle / Mahieu

                               et Michiel Ghodemart, frères, beaufrères de

                               lad(ite) Ysabeau Le Brun / et de moy, ledit Charles de

                               Braine, aussy son beaufrère, d'aultrepart / Et Làendroit

                               lesd(ites) parties comparantes de leurs bonnes voluntés

                               sans aucunne constraincte / A l'honneur de Dieu pri(ñ)cipalem(eñt)

                               aussy de ñ(ot)re mère Saincte églize et par l'advis, conseil

                               et délibération desd(its) parens, amis et bienvoeillans /

                               firent, traictèrent, et concluèrent et accordèrent

                               le contract et traictiét de mariage de luy, led(it)

                               Henry Dessulesmoustier, à lad(ite) Marie Ghodemart

                               sur ces devises, promesses et convenences ci-après rédigées

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               et déclarées en ce p(rése)ñtes l(ett)res / Premiers, de la part

                               de Michiel Dess(u)lemoustier, Sr de Noirchin, fut donné

                               à cognaistre que led(it) Henry, son filz, estoit héritier

                               apparant par advis de ses père et mère et qu'il promist

                               entretenir / Sicomme de toutte sa terre, justice et

                               seignourie dud(it) Noirchin [1], tenu en fief ample du Roy ñ(ot)re

                               sire / adcause de sad(it)e comté de Hayñn(aut) et court à Mons /

                               Secomprendant en maison de censse, grange, bergeries,

                               estables, jardin, courtil et entrepresure, com(m)e le lieu

                               se contient aussy en plusieurs parties de terres

                               labourables à trois rayes, y compris une chapelle

                               casteralle scituée en lad(ite) maison / de laquelle led(it) Sr

                               est collateur, joinct des terres y affectées desquelles

                               l'on rend cincq à syx muids de bléd / Item d'ung aultre

                               fief ample aud(it) lieu, tenu de la seigneurie de Kiéveraing [2],

                               annexée à la principaulté de Chimay, secomprendant

                               en syx ou sept bonniers de terres labourables / Item encore

                               d'ung aultre fief ample, tenu de l'afficq [3] madame

                               St Wauldru dud(it) Mons / Desquelles parties que

                               tient p(rése)ntement Anthoine Buteur / Sans toucher

                               aux terres et rendage de lad(ite) chapelle / L'on rend

                               le nombre et quantité de trente deux muicts de bléd fourment

                               et soixante dix livres tourñ(ois) d'argent, oultre plusieurs

                               devises contenues par le bail à cense / Item se comprend

                               led(it) fief et seignourie de Noirchin en plusieurs rentes

                               d'argent, d'avaine et de chapons et en toutte justice

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               et seignourie haulte, moyenne et basse / En droix Seigrial.

                               quant les parties héritages vont de mains en aultres,

                               qui est de trois solz six deniers tourñ(ois) de la

                               et s'y estoient et sont aussy ordonnées aud(it) Henry

                               Dess(u)lesmoustier, plusieurs parties de rentes deues

                               aud(it) lieu de Noirchin par plusieurs personnes, venant

                               de la succession de feux Simon et Jehenne Dess(u)lesmoustier,

                               frère et soeure aud(it) Michiel, le tout sans aucunne

                               rente debvoir / Item de la maison et héritage gisant

                               en lad(ite) ville de Mons, à froncq des rues Sampson et de

                               Naste [4]/ où led(it) Sr de Noirchin tient p(rése)ñtement sa résideñ(ce) /

                               Item de cincq sixiesme de quattre journel de prétz

                               scituez emprès la Planche à Warton [5], dont se rend

                               p(rése)ñtement pour la part dud(it) Sr de Noirchin trente trois

                               Livres ou environ / Item de trois à quattre bonniers de

                               terre gisant à Masnuy St Jehan [6], dont Nicolas Lhoste

                               rend annuelement noef rasièrs bléd / Item d'ung

                               tierch partissant / contre feue Jehenne et Margte

                               Dess(u)lesmoustier, filles dud(it) Seigñr de Noirchin, es

                               héritages et rentes gisans à Marcq lez Escauchines [7],

                               reschuez par le tréspas dud(it) feu Simon Dess(u)lesmoustier /

                               Item de vingt cincq livres tourñ(ois) / ou environ de rentes

                               anchiennes deues par plusieurs personnes en lad(ite)

                               ville de Mons / Avecq la Seigrie sur la pluspart

                               de héritages y subiectz et s'y auera part et portion

                               en plusieurs parties de cens et rentes non couchées

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               aud(it) advis, venant de patrimosne / Item promist led(it) Seigñr

                               de Noirchin pour port et advanchem(eñ)t dud(it) mariage /

                               donner aud(it) Henry, son filz, la somme de cincq cent

                               Livres tourñ(ois) l'an / Lesquelles com(m)encheront avoir cours

                               deiz le jour de la co(ñ)sommation d'iceluy et avecq

                               ce / Quattre muidz de bléd fourment / aussy l'an /

                               à comencher le premier payement deiz que lesd(its)

                               futurs conjoinctz yront à leur mesnage / et dont

                               Led(it) Seigñr de Noirchin et ses hoirs seront déschargéz

                               subit son tréspas advenu / moyenant le payement

                               des arrièrages quy en polroient estre lors deuz /

                               Bien entendu que sy led(it) Henry alloit de vie à t(ré)spas

                               devant led(it) Michiel, son père / ces deux promesses

                               de cincq cent Livres tourñ(ois) et quattre muidz de bléd fourment

                               l'an cesseront et seront extinctes / en payant néantmoins

                               les arrièrages lors deuz / Item promist led(it) Seigr de Noirchin

                               d'accoustrer sond(it) filz pour le jour et solemnité de ses

                               noepces, à sa discrétion / Item, de nourir et allimenter

                               lesd(its) futurs conjoinctz, le terme et espace de deux

                               ans / à condition néantmoins, sy Dieu l'appelloit de ce

                               monde / avant qu'ilz trouvassent expédient de s'en servir,

                               ceste promesse demorer à nulle / Ausurplus de livrer

                               sond(it) filz en ce p(rése)ñt mariage sans quelque debte debvoir

                               et, où aucunes en seroient deues, promist les acquicter et déscharger /

                               Item de payer la moictié de la déspen(ce) du bancquet

                               des noepces / contre lad(it)e Da.le Elaine Le Brun quy en

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               debvera payer l'autre moictié / et s'y promisrent lesd(is)

                               père et filz / avecq led(it) Jehan Amand / et ch(ac)un d'eux /

                               Le tout faire doaire et assenne à lad(ite) Marie Ghodemart

                               de la somme de cincq cent Livres tourñ(ois) l'an / pour en

                               joyr par lad(ite) Marie à titre dud(it) assenne / soit qu'elle

                               ayt génération de sond(it) marit ou non / qu'elle renonche

                               aux meubles et debtes d'iceluy ou non / et en recepvoir

                               le premier payement au boult de l'an révollu après

                               le tréspas de sondit marit / pour y continuer sa vie

                               durant / Et oultre promist led(it) Henry Dess(u)lesmoustier

                               de faire joyr sa femme future aud(it) tiltre d'assenne

                               de cent soixante quinze Livres tourñ(ois) de rente par

                               deux parties / Sicome la première / de cent vingt cinq

                               Livres / Et l'autre de cincquante Livres dues par

                               les trois estatz de ce pays de Hayñn(aut) / et messeigrs

                               du clergé dud(it) pays / ci-après promisses par lad(ite) da.le

                               Elaine Le Brun / à lad(ite) Marie Ghodemart, sa niepce,

                               et de la part desd(ites) Da.le Elaine Le Brun et Yzabeau

                               Le Brun, soeurs / fut donné à cognoistre que lad(ite) Marie

                               Ghodemart estoit héritière / joyssante et possessante,

                               venant de la succession feu Jehan Ghodemart, son frèr

                               frère / de deux fiefz amples tenus de Monseigneur

                               le comte de Lalaing adcause de sa terre et paerye

                               du Petit Kesvy [8]/  Secomprendant en quattorze bonniers

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               de bois ou environ et en dix-huit bonniers ou environ

                               de terres labourables, prétz et paissich / aussy en

                               toutte justice et seigrie, haulte, moienne et basse /

                               sur tous les membres desd(its) fiefz appellé communément

                               La seignourie du Bois de le Val / gisant ent(re) Sars

                               et Ugies [9], en valeur de quattre cent Livres tourñ(ois) l'an,

                               pour le moins / Item fut encore donné à cognoistre

                               que lad(ite) Marie Ghodemart estoit héritière après le

                                tréspas de sad(ite) mère, que luy avoit esté ordonné par

                               advis / et aussy hors advis de sesd(its) père et mère, venant de

                               la succession que lad(ite) mère a heu / venant par le tréspas

                               de Da.le Marie Le Brun, sa soeure, quy fut femme à Nicolas

                               Biens / tant en fondz d'héritages / Sicome terres, prétz et

                               rentes en plusieurs parties, portant à la somme de trois

                               cent cincquante-six Livres tourñ(ois) / ou environ ch(ac)uñ an /

                               Item, et que l'y estoit encores ordonné par advis de

                               sed(its) père et mère, venant du rachat de la cense de

                               Montigny / gisant à le Val [10]/ faict par Monseigr le comte

                               de Boussu / dont les deniers ont esté rempliéz en achat

                               de rente rx / De la somme de cent Livres tourñ(ois) par

                               an de rente / deue et obligée par les personnes dudit

                               clergé de Hayñn(aut) / Item d'aultres cent Livres tournois

                               de rente au rachat du denier douze / Aussy a esté

                               ordonné par led(it) advis / deues par les trois estatz de la

                               Duché de Brabant / Item promist lad(ite) Da.le Elaine Le

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               Brun de donner à lad(ite) Marie Ghodemart, sa niepce, pour

                               port et advanchement de ce p(rése)ñt mariage / Les trois p(ar)ties

                               de rentes cy-après / ass(avoi)r cent vingt-cincq Livres tourñ(ois) au

                               rachat du denier douze / deue et obligée par lesd(its) trois

                               estatz de ce pays de Hayñn(aut) / Pour Icelle en joyr prestement

                               ce mariage consom(m)é / avecq deux années d'arièrages d'icelle /

                               Item cincquante Livres tourñ(ois) / de semblable rente / deue

                               et obligée par lesd(it)es personnes du clergé de ce pays

                               de Hayñn(aut) / pour aussy en joyr par Icelle / prestement

                               led(it) mariage accomply / avecq des termes présentement

                               en escheuz et deuz / Item de cent Livres tourñ(ois) / de

                               pareille rente deue par mesd(its) seignrs du clergé, venant

                               du rachat de la susd(ite) cense de Montegny, devant

                               décl(ar)ée / faicte par mond(it) Seignr de Boussu / comme aussy

                               venoient les hrs aussy des ault(res) cent vingt-cincq Livres tourñ(ois) /

                               ci-dessus / Pour desd(its) cent Livres tourñ(ois) / en debvoir aux primes

                               Joyr après le tréspas de lad(ite) Hélaine et non devant /

                               Bien entendu / que sy lad(ite) Marie Ghodemart alloit

                               de vie à tréspas / Sans délaisser génération / procrée

                               de son corps, ou que après Icelle désfaillist / Lesd(it)es

                               trois parties de rentes promises par lad(ite) da.le Elaine

                               debveront tenir cotte et ligne de lad(ite) Marie, sa niepce,

                               à tousiours / A condition néantmoins que led(it) Henry

                               Dess(u)lesmoustier / joyra tant le cours de sa vie féallement

                               desd(it)es cent vingt-cincq Livres / et cincquante Livres ts /

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               première et deuxieme parties de rente / Item promist

                               lad(ite) da.le Elaine Le Brun / donner à lad(it)e Marie

                               Ghodemart / la somme de mille Livres tourñ(ois) / due fois payer

                               incontinent la succession consommation de ce présent

                               mariage / Item de nourir et allimenter lesd(its) futurs

                               conjoinctz / le terme de deux ans ottelement et à pareille

                               condition retenue par led(it) Seigr de Noirchin, pour ses

                               deux ans promis / comenchant néantmoins par elle

                               les deux ans / Item accoustrer sad(it) e niepce selon

                               son estat et à sa discrétion pour la solemnité de ses

                               noepces / et aussy de payer la moictié des fraix du

                               bancquet de ses noepces contre led(it) Seigr de Noirchin,

                               pour l'autre moictié / Et s'y promist en oultre ladicte

                               da.le Izabeau Le Brun, sa mère, de livrer sad(i)te fille en

                               ce p(rése)ñt mariage, sans quelque debte debvoir / Promettant,

                               sy aucunes entrouvoient deues, l'en acquicter / Voeillant

                               et devisant par ch(ac)uñe desd(ites) parties / que le tout des

                               biens meubles, debtes, joyeaulx et cattelz que lesd(its)

                               conjoinctz futurs ont et porteront en ce p(rése)ñt mariage /

                               aussy acquerré polront / durant iceluy compétent

                               et suivent au dernier des deux / lequel que fuist /

                               quy en polra faire sa volunté / Sans touttefois

                               désrogher au retenues et conditions cy-devant

                               narrées en ce présent traicté de mariage /

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               Pour lesquelz convens, promesses et devises de

                                ced(it) mariage / faire effectuer et accomplir aux

                               fraix et déspens de la mambournie d'iceluy / en avoient

                               esté prins / esleuz et dénomméz à mambourgs / et

                               conservateurs, les devant nomméz Mahieu et Michiel

                               Ghodemart, frères, soubz devise que sy l'ung d'eux

                               alloit de vie à tréspas, avant lad(it)e mambournie

                               accomplie / Que celuy que demourer à vivant en

                               polra reprendre ung ault(re) au lieu du tréspassé /

                               lequel aussy reprins auroit sem(bla)ble povoir et auctorité

                               en Icelle mambournie que cestuy demoré vivant /

                               et aussy touttefois que ce adviendroit / Ausurplus

                               promisrent lesd(its) futurs conjoinctz / procéder à la

                               consommation et accomplissement de ced(it) mariage,

                               endedens le terme de quarante jours prochains

                               ou sytost que ñre mère Saincte églize se y consentira /

                               sur la foy de leurs corps pour ce jurée / et sur mil

                               carolus d'or de paine à encourir et satisfaire / par

                               la partie désfaillante pour la moictié compéter et

                               appertenir à justice spirituelle ou temporelle, telle que

                               bon semblera / Pour la désfaillante constraindre à aller

                               avant en Iceluy mariage et l'autre moictié d'icelle

                               paine compéter et appertenir à celuy voeillant faire

                               son debvoir et cheminer au parfaict de ceste -

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               alliance et conjonction de mariage / et led(it) Henry

                               Dess(u)lesmoustier et lad(ite) Marie Ghodemart, biens ensemble

                               par mariage, lad(ite) paine sera quicte et nulle / demorant

                               néantmoins en forme de vertu / les ault(res) promesses cy-dess(us)

                               déclarées, jusque leur enthier accomplissement / Touttes

                               lesquelles devises et convenence de mariage et ch(ac)uñe

                               d'elles / lesdictes parties comparantes / et ch(ac)uñe d'elles

                               en son regard / de tant que à luy ou à sa promesse pooit

                               et polroit toucher et compéter ou à ses hoirs p(rése)ñtement

                               ou en temps futur / Promisrent et eulrent en convent /

                               tenir et entretenir, furnir et accomplir / bien et

                               enthièrement et de poinct en poinct / et sur deux

                               florins carolus d'or de paine / que celluy vers quy

                               on seroit en déffaulte, son ayant cause ou le porteur

                               de ces p(rése)ñtes l(ett)res / donner en polra à tel justice

                               et Seigrie que mieulx luy plaira / Sur le déffaillant

                               et sur ces biens / hoirs et remannans, par tout pour

                               les constraindre à lad(ite) déffaulte, une fois et plusieurs,

                               furnir et accomplir / Ensemble résoudre et restituer

                               tous fraix et déspens à ce engendréz / sans ces p(rése)ñs

                               convens de rien admoindrir / Et quant à tout

                               ce que dessus est dict, tenir, entretenir faire,

                               furnir et accomplir, bien et enthièrement, de poinct

                               en poinct / Lesd(ites) parties comparantes / Asscavoir lesd(its)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

                               Michiel √ et Henry Dess(u)lesmoustier, père et filz / et Jehan

                               Amand / Aussy lesd(i)tes da.les Marie et Izabeau Le Brun,

                               soeurs / et lad(ite) Marie Ghodemart / pour autant

                               que à ch(ac)uñe d'elles, respectivement, et à sa promesse

                               pooit et polroit touchier et appertenir compéter /

                               En obligèrent et ont bien et suffissamment obligéz, l'un

                               envers l'aut(re) / Aussy pardevers lesd(its) mambours

                               d'assenne / l'ayant en ce cause / et led(it) porteur de

                               cesd(ites) l(ett)res / eulx-mesmes / leurs hoirs, tous leurs biens

                               et les biens de leursd(its) hoirs / successeurs et remanans

                               / meubles et immeubles / p(rése)ñs et advenir, par tout où

                               qu'ilz soient ou polront est(re) sceuz et trouvéz / Ce fut

                               faict et cogneu en lad(ite) ville de Mons / L'an mil cincq

                               cent quattre-vingt et trois / le vingt quattrieme j(ou)r

                               du mois de Septembre /~  En tesmoingnage desquelles

                               choses dessusd(ite)s, nous lesd(its) hommes de fiefz / avons

                               ces p(rése)ñtes lettres (dont sont faictes deux d'ung meisme

                               teneur) séellé de noz seelz // Soubsigné Le Roy / et

                               sellées de trois seaulx en cire verde appendus en

                               passement de soye verde /~  /~


Notes :

Ce document fut rapporté par :

- l’auteur de la notice sur les Dessuslemoustier paru dans l’Annuaire de la Noblesse de Belgique - 1870, p. 107.

- Alphonse Gosseries, Monographie Archéologique & Historique du Village de Noirchain, Mons 1897, p. 41.

L'exemplaire microfilmé n'est qu'une copie du contrat de mariage original car il ne porte ni signatures ni sceaux.

[1]    « Noirchin » : 7080 Noirchain, entité de Frameries, Hainaut.

[2]    « Kiéveraing » : 7380 Quiévrain, Hainaut.

[3]    « aultre fief ample, tenu de l'afficq madame St Wauldru dudit Mons ».

      Le terme "l'afficq" est repris également par A. Gosseries, Monographie Archéologique & Historique du Village de Noirchain, Mons 1897.

      « l’Affique Madame Sainte-Waudru à Mons »

[4]    « à froncq des rues Sampson et de Naste » : à front des rues Samson et de Naast (actuellement "rue Terre du Prince") à Mons.

[5]    « Planche à Warton » : non identifié. Peut-être la Cense Warton, à mi-chemin entre 7020 Maisières et 7034 Obourg.

[6]    « Masnuy St Jehan » : 7050 Masnuy-Saint-Jean, entité de Jurbise, Hainaut.

[7]    « Marcq lez Escauchines » : 7190 Marche-lez-Ecaussines, entité d'Ecaussines, Hainaut.

[8]    « la terre et pairie du Petit Kesvy » : 7040 Quévy-le-Petit, entité de Quévy, Hainaut.

[9]    « la seignourie du Bois de le Val, gisant entre Sars et Ugies » : 7080 Sars-la-Bruyère et 7080 Eugies, entité de Frameries, Hainaut.

[10]  « la cense de Montigny, gisant à le Val » : non identifié.